Ecoutez cet article

Arlette Odia n’est pas d’accord avec arrestation de Ferdinand Kambere. Elle estime qu’elle est irrationnelle et viole l’article 15 de la loi portant statut de l’Opposition.

À en croire la présidente du CDUC, ce qui s’est passé entre Ferdinand Kambere et Ardent Kabambi est un conflit entre camarades autour des enjeux politiques.

Pour elle, maintenir Ferdinand Kambere en détention relève de la méchanceté.

D’après cette avocate de formation, « la logique impose sa libération sans condition et un arrangement ».

Ferdinand Kambere a été arrêté le lundi 20 décembre sur décision du Procureur Général près la Cour d’appel de Kinshasa Gombe.

Le secrétaire général adjoint du PPRD présentement en détention provisoire à la prison de Makala, était arrêté pour coups et blessures contre Ardent Kabambi.

Gilbert Ngonga
24h

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici