Ecoutez cet article

L’association congolaise pour l’accès à la justice (ACAJ) dénonce l’arrestation arbitraire du coordonnateur de la Jeunesse de l’ensemble pour la République Jacky Ndala

«Cette arrestation est une violation de la constitution. Il s’agit d’un acte arbitraire, d’abus de pouvoir qui témoigne d’une dérive vers l’autoritarisme et ses regrettables excès du pouvoir. La procédure utilisée pour l’arrestation de Jacky Ndala, Président de la ligue de jeunes du parti politique Ensemble, a violé l’article 17 de la Constitution et entant que ACAJ, nous n’exigeons que sa libération et transfèrement auprès de l’autorité judiciaire pour lui permettre d’organiser sa défense » déplore l’ACAJ.

Arrêté depuis le week-end dernier, le coordonnateur de l’ensemble pour la République Jacky Ndala a été placé au cahot de l’ANR ou il est détenu. L’ensemble pour la République, son parti désapprouve cette manière d’arrêter son cadre et exige sa libération immédiate.

Israël Ntumba
Bosolo

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici