Écoutez cet article

Le Secrétaire général de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) a reçu en audience, lundi 11 avril 2022, la présidente de l’Alliance pour la Réforme de la République (A2R).

La députée nationale Henriette Wamu « était venue étaler son ambition de briguer le poste de premier vice-président de la chambre basse du parlement resté vacant depuis le départ de Jean-Marc Kabund ».

À en croire le service de communication proche du secrétaire général de l’UDPS, Augustin Kabuya a expliqué à son hôte que « le poste de premier vice-président est réservé exclusivement à l’UDPS et non à ses alliés ». D’après la même source, le parti présidentiel a déjà décidé que ce poste sera occupé par un membre du parti, ressortissant du Kasaï-Central.

L’herbe est donc coupée sous les pieds de la députée Henriette Wamu qui, en plus de ne pas être membre du parti présidentiel, est originaire de la province du Sankuru.

Andy Kambale Matuku
Actu7

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici