Ecoutez cet article

Sauf imprévu ou incident remarquable, la procédure de destitution du bureau de Jeanine Mabunda devrait avoir lieu ce jeudi sous la houlette du doyen de Mboso N’kodia accompagné des deux « Benjamins » de l’Assemblée nationale suite au dépôt samedi dernier d’une pétition.

« Le 1er effet de la notification des pétitions: l’actuel bureau ne peut y statuer, ni convoquer encore moins présider la plénière y relative jusqu’à la fin du vote. Le Règlement intérieur confie cette charge au doyen d’âge et aux 2 députés moins âgés », avait confié Tony Mwaba, député de l’UDPS.

Après le dépôt auprès d’un huissier, les députés nationaux auteurs et signataires des pétitions en vue de la déchéance du bureau de Jeannine Mabunda avaient afflué en nombre au Palais du Peuple pour en découdre faisant même usage du forceps afin d’obtenir la nomination d’un bureau provisoire devant examiner la motion le mardi.

Aujourd’hui, ces élus devront se prononcer sur les divers griefs reprochés au bureau Mabunda et notamment: le « blocage de la République », « l’incompétence notoire d’exaucer la volonté de sa famille politique » et une « gestion opaque » des finances de l’institution par le fait que l’actuelle présidente du bureau se serait « accaparée la trésorerie ».

« Nous reprochons beaucoup de choses au bureau, des choses qui vont de faute grave à l’incompétence notoire. Sur le plan de faute grave, il y a l’opacité de gestion des finances de l’Assemblée nationale », a indiqué le député Paulin Maembo Gelingi, initiateur des pétitions.

A lui d’ajouter: « Les finances de l’Assemblée nationale sont gérées par une seule personne qui s’appelle Jeanine Mabunda. Le contreseing dans le chèque pour effectuer des opérations bancaires n’existe pas , elle a retiré la signature de contreseing à madame la questeur », ajoute-t-il.

« Le 1er effet de la notification des pétitions : l’actuel bureau ne peut y statuer, ni convoquer encore moins présider la plénière y relative jusqu’à la fin du vote. Le Règlement intérieur confie cette charge au doyen d’âge et aux 2 députés moins âgés. » a confié Tony Mwaba, député de l’UDPS.

Theo Liko
L’Editeur / MCP

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici