Jean Marc Kabund, candidat à la première vice-présidence de l’assemblée nationale a, dans son discours à la plénière de ce mardi, promis de lutter contre les “motions fantaisistes” lors des sessions parlementaires de l’assemblée nationale.

“Je m’engage également à contribuer avec tous les autres membres du bureau à l’adoption des lois essentielles pour l’amélioration du vécu quotidien de notre peuple et à assurer un contrôle parlementaire sérieux et régulier. En effet, vous conviendrez avec moi qu’il est grand temps que cesse cette logique partisane qui a longtemps sapé l’estime du Peuple à notre égard et qui consistait à chaque occasion à faire systématiquement obstruction au contrôle parlementaire. Je n’ai jamais compris et je comprendrai très mal cette logique qui commande un député de surcroît un élu du peuple à renoncer à sa mission constitutionnel. Il sera également judicieux d’avoir un regard vigilant face à des dérives de motions fantaisistes, revanchardes et alimentaires”, a déclaré Jean-Marc Kabund, député de l’UDPS/Tshisekedi.

Kabund est candidat unique à la première vice-présidence de la chambre basse du parlement. L’élection des membres du bureau définitif est prévue ce mercredi.

Berith Yakitenge

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici