Ecoutez cet article

Plus que quelques heures, Denis Kadima, le candidat contesté par les catholiques et protestants, va savourer l’aboutissement de son combat.

La plénière convoquée ce vendredi 15 octobre 2021 à l’Assemblée nationale pour auditionner le rapport de la commission paritaire chargée d’examiner le rapport des procès-verbaux de désignation des membres de la commission électorale nationale indépendante, va le confirmer président.

Diverse sources attestent que l’équipe de l’Udps Mbata a pris en considération le procès-verbal du groupe de 6. Une manière de dire que Kadima va succéder à Corneille Nangaa. Un nouveau challenge commence pour cet expert électoral qui aura suer sange et eau avant de prendre la direction de la centrale électorale.

Donc, les élus ne vont entériner que les membres de la commission électorale nationale indépendante issus de plateformes qui ont envoyé leurs délégués. Déjà, Lamuka du duo Fayulu-Muzito et la famille politique de Joseph Kabila ont rejeté les conclusions du rapport de la commission Mbata. A haute voix, la direction du FCC a prévenu qu’elle n’envoyera pas ses délégués à cause de profondes divergences liées aux réformes électorales, tout en exigeant au passage un consensus entre toutes les parties prenantes.

Jeanric Umande
Ouragan

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici