Ecoutez cet article

40 députés AMK auraient ignoré le mot d’ordre du Chairman. Le camp Katumbi connaît un séisme au niveau de l’Assemblée nationale. Une bonne frange de députés des regroupements politiques pro Katumbi décident de demeurer dans l’Union Sacrée, en dépit du mot d’ordre de leur chairman de quitter le navire. Contrairement à ce qu’a déclaré Mohindo Nzangi, les autres députés de Ensemble dont Jérôme Lusenge, déclarent n’avoir pas quitté l’Union Sacrée de la Nation. Cet élu de Beni a confirmé sur son compte Tweeter qu’il a signé la motion contre le premier ministre.

D’après des sources concordantes, Jérôme Lusenge n’est pas seul. Il est avec 10 autres députés de l’Alternance pour la République du groupe parlementaire de AMK. Deux principaux groupes parlementaires pro Katumbi sont divisés sur la rupture ou non avec l’Union Sacrée. Les mêmes sources indiquent que Mohindo Nzangi de MS et G7 n’engage pas les députés de l’AMK. Les députés katumbistes n’émettent donc plus sur la longueur d’onde sur l’option à prendre.

Aux dernières nouvelles , sur 70 députés que compte Ensemble , 40 ont signé la motion contre le Premier ministre, Sylvestre Ilunga. Une manière de boycotter le mot d’ordre de leur chef de file, Moise Katumbi. Avec le dernier arrêt de la Cour Constitutionnelle, ces élus ont toute la liberté d’adhérer à l’Union Sacrée, tout en gardant leurs sièges au niveau de la chambre basse du Parlement congolais.

Le président du Tout Puissant Mazembe risque de connaître le même calvaire qu’Étienne Tshisekedi en 2011. Le Sphinx de Limete avait vu les députés de son parti, l’UDPS, et des autres forces politiques de l’opposition qui s’étaient servis de son effigie pour se faire élire, boycotter par la suite son mot d’ordre de ne pas siéger à l’hémicycle.
Certains députés rebelles aux consignes donnés à partir de la rue Pétunias, ont même été récompensés. C’est le cas de Nkombo Nkisi au poste de 2ème vice-président de l’Assemblée nationale.

Dans le rang du Front Commun pour le Congo (FCC) , 200 députés ont signé la motion contre le chef du gouvernement tout en adhérant à l’Union Sacrée. Les anciens sociétaires du sénateur à vie Joseph Kabila resserrent leurs rangs pour rafler la mise dans le partage des postes. Avec ce ralliement de députés de Ensemble, FCC, … Félix Tshisekedi devient le seul maître à bord de l’Union Sacrée. Il pourra entamer les prochaines discussions avec le duo Bemba et Katumbi en position de force.

Pendant ce temps Modeste Bahati poursuit ses consultations à l’Hôtel du fleuve pour identifier une nouvelle majorité. L’informateur, qui devait déposer son rapport d’ici la fin du mois, reçoit ce lundi les députés, élus de Kinshasa, toutes tendances confondues.

La politique étant l’art de ramener les extrêmes vers l’intérêt général, les négociations se poursuivent pour un compromis global dans l’Union Sacrée.

Pour le moment, les katumbistes boudent la présence des transfuges du FCC, qui, pourtant étaient d’un apport considérable dans la chute du bureau Mabunda du perchoir.

Eric WEMBA
Forum des as

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici