L’Ambassadeur André-Alain Atundu juge insoutenables les propos des Sénateurs américains. Atundu dit y avoir noté une arrogance sur le ton qui révèle leur manque de considération envers les responsables qui gèrent l’Etat congolais aujourd’hui. Ensuite le peu de cas qu’ils font de la souveraineté de la RDC. ” La RDC est maîtresse chez elle, fut-elle un Etat comme on dit une République bananière, mais ne dit-on pas que Charbonnier est maître chez soi. “

Pour l’ancien porte-parole de l’ancienne Majorité présidentielle, ces parlementaires ” appartiennent certainement à une catégorie des responsables américains qui estiment que le Congo est trop grand, trop beau, trop riche pour être dirigé par des Congolais. Et ça, c’est inquiétant. C’est insoutenable “, martèle Atundu Liongo.

Il ne s’arrête pas là et estime que les propos de ces élus américains mettent le président Tshisekedi devant ses responsabilités, notamment son serment constitutionnel de sauvegarder l’unité nationale, la souveraineté du pays et d’assurer une gouvernance nationale. ” Selon Atundu, la gouvernance nationale suppose que ” nous ayons des partenaires, mais que ces partenaires et nous ne constituons pas une alliance du cavalier et du cheval, le cavalier est toujours au-dessus, le cheval peine. Je pense que c’est une interpellation pour tous les nationalistes ouverts à la coopération internationale pour être vigilants sur la souveraineté de notre Etat. “

Ce haut cadre du FCC souligne que ” les relations entre Etats reposent sur ces deux paramètres pour garantir l’égalité des Etats sur le plan international sans considération de leur dimension géographique ni de leur position politique. Ceci me semble plutôt un ordre que l’on donne pour transmission à un satrape. Donc tous nos responsables en commençant par le chef de l’Etat sont considérés comme des satrapes à qui ils donnent des ordres à exécuter quelles que soient les conditions… “Une prétention révoltante à certains égards “, note Atundu.

Forum des As

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici