Le Front commun pour le Congo (FCC) n’a jamais planifié une procédure de mise accusation du président de la rnRépublique, Félix Tshisekedi, en vue d’une destitution”, assure Justin Bitakwira (Photo), membre de cette plateforme de Joseph Kabila, ancien président de la République.

Sur Top Congo fm, il rappelle que “le président Félix Tshisekedi, c’est notre allié. Nous allons destituer notre allié pour aller auprès de qui et faire quoi avec celui-là?”, s’interroge l’ancien ministre de développement rural du gouvernement Tshibala.

Regrettant les propos d’Augustin Kabuya, secrétaire général intérimaire de l’Union pour la démocratie et le progrès social ( UDPS) qui avait, récemment, accusé “le FCC d’utiliser Martin Fayulu et Théodore Ngoy pour mettre en exécution son plan visant le départ de l’actuel Chef de l’Etat”, Justin Bitakwira exhorte “le secrétaire général de l’UDPS à comprendre que Martin Fayulu et Théodore Ngoy sont deux anciens candidats malheureux à la présidence de la République, des aigris”.

Pour lui, ils “n’ont que ça comme travail : faire pression sur notre Coalition”.

Il se demande donc “comment nous qui sommes en coalition pouvons-nous encore nous mettre derrière ceux qui s’opposent à nous ?. L’UDPS ne doit pas voir le Front commun pour le Congo (FCC) partout”.

La tempête est passée

Au sujet du rejet de la dernière mise en place dans la magistrature faite par le président de la République, un temps décrié par le FCC, “la tempête est passée”, assure Justin Bitakwira.

Qui renchérit que “cette affaire des ordonnances appartient au passé. Nous ne sommes pas dans ce complot là”.

Les extrémistes isolés

“Il faut isoler tous les extrémistes pour que la coalition fonctionne. Comme nous avons nettoyé le Comité de suivi dans un camp comme dans un autre, ce qui nous intéresse pour l’instant, ce que la Coalition travaille dans la tranquillité, la paix”.

Cependant, du coté de l’UDPS, on se veut encore menaçant.

“Si le FCC veut coaliser avec Lamuka, nous allons coaliser avec le peuple congolais pour résister à tout celui qui voudra mettre en cause le Chef de l’Etat”, prévient le président du groupe parlementaire UDPS et alliés, Léon Mubikayi.

Top Congo

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici