Écoutez cet article

S’exprimant devant les militants de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) le dimanche 24 juillet 2022 devant le siège du parti à Limete, le secrétaire général Augustin Kabuya a fustigé la dernière sortie médiatique de Franck Diongo contre le président Tshisekedi et son régime.

Selon Augustin Kabuya, le président du parti politique Mouvement Lumumbiste Progressiste (MLP) est sous-traité par le leader de l’Ensemble pour la République, Moïse Katumbi.

« Que Moïse Katumbi prenne le courage de nous attaquer, qu’il arrête de sous-traiter les gens. Vous avez vu ce Franck Diongo debout à côté de Moïse Katumbi comme un enfant à qui on a donné des mots à dire. Je ne veux pas me mêler dans des histoires qui le concernent. Il [Franck Diongo, ndlr] sait comment il pleurait chez moi au téléphone pour que je transmette son message au chef de l’État, il le sait. Nous sommes habitués à jouer dans toutes les compétitions (…) Il est sous-traité par Katumbi, c’est Moïse Katumbi qui est devenu le maître de sa pensée, je parle de Franck Diongo. Il n’a aucune leçon à donner au peuple Congolais », a déclaré Augustin Kabuya.

Pour rappel, lors d’une conférence de presse tenue le 20 juillet dernier à Kinshasa, Franck Diongo a annoncé que son parti a basculé dans l’opposition suite à la mauvaise gouvernance du président Tshisekedi. Il a prévenu qu’il ne partagera pas le bilan du chef de l’état, qu’il a qualifié de négatif, étant donné qu’ils n’ont pas géré avec l’actuel régime.

Tout en affirmant que la gratuité de l’enseignement est un échec et que le projet de 145 territoires est irréaliste, Franck Diongo a affirmé que son parti politique alignera les candidats aux prochaines élections générales, à tous les niveaux.

Jephté Kitsita
7sur7

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici