Ecoutez cet article

Il était devant les femmes veuves de l’UDPS ce week-end pour mobiliser dans la perspective des élections de 2023.

Avec son parle sans « complaisance », Kabuya a invité les femmes de l’UDPS à ne pas tolérer quiconque viendra avec un discours contre Félix Tshisekedi.

« Si vous voyez quelqu’un venir vous dire des choses contre le chef de l’État, ce que c’est un sorcier. Vous devez le chasser. Si quelqu’un vient vous dire que Félix Tshisekedi ne s’est pas occupé des membres de l’UDPS, c’est un sorcier. Soyons derrière lui, vous les mamans veuves, demandez seulement que celui qui complotera contre le chef de l’État, puisse rencontrer votre Dieu« , a lancé le SG de l’UDPS.

En réunissant ces femmes , l’objectif pour Augustin Kabuya est d’amener la ligue des femmes de l’UDPS a plus travailler afin de donner au chef de l’État Félix Tshisekedi une majorité écrasante au Parlement.

« En 2023, mobilisez-vous puisqu’il n’y aura plus de tricherie. Les vraies élections seront organisées. Donnez à Fatshi Béton [Ndlr Félix Tshisekedi] la majorité pour qu’il dirige le pays et qu’il arrête les histoires d’aller discuter avec des gens. Fatshi Béton est votre fils« , a déclaré Augustin Kabuya qui a fait allusion à la triche aux législatives nationales.

« Quand je dis qu’ils ne trichent pas cela veut dire quoi ? Vous savez que le régime Kabila avait créé une fausse majorité. C’est là où je parle de la tricherie, puisqu’ils avaient beaucoup triché, comme la pression était à la magistrature suprême. Ils ont dit que comme beaucoup de gens sont concentrés sur la magistrature suprême, allons tricher de l’autre côté [Ndlr législatives nationales]. C’est pourquoi je dis que cette fois-ci, nous aurons une majorité écrasante« , a précisé Augustin Kabuya.

Le nouveau Comité de la Ligue des femmes de l’UDPS mis en place le 1er septembre dernier, et dirigé par Christine Mansoni sera officiellement installé ce mardi de Augustin Kabuya.

Siméon Isako
Cas-info

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici