Ecoutez cet article

Le président du Sénat, Modeste Bahati Lukwebo entend s’investir totalement pour le retour de la paix dans l’Est de la République démocratique du Congo. Il l’a dit lors de son échange avec la représentante spéciale du Secrétaire général des Nations unies, Mme Bintou Keita, hier mardi 16 mars dans son cabinet de travail.

Les deux interlocuteurs ont passé en revue les questions d’actualité, en l’occurrence la situation sécuritaire dans la partie orientale du pays où pullulent plusieurs groupes armés.

Ils ont débattu sur la mise en place des projets de réintégration communautaire des combattants qui vont accepter d’abandonner les armes.

L’entretien a porté aussi sur l’accompagnement, par la Monusco, du processus électoral de 2023. Saisissant la balle au bond, Bintou Keita, a plaidé en faveur de la représentativité de la femme dans les institutions de la République, particulièrement, en ce mois dédié à la femme.

Sur ce point, la représentante des Nations unies a félicité le speaker de la Haute assemblée pour avoir tenu compte du genre dans la composition du bureau du Sénat qui compte trois membres sur les sept qui le composent.

Gloire BATOMENE
Forum des as

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici