Écoutez cet article

Martin Fayulu s’est adressé tard dans la soirée (19h00′ locales) à la population de Beni, réunie en plusieurs milliers d’hommes au rond-point du 30 Juin, sur le boulevard Nyamwisi.

Le candidat de la coalition Lamuka a réaffirmé son projet de déplacer la base militaire du camp Kokolo, de Kinshasa à Beni, une fois élu.

« Je suis content d’être arrivé ici à Beni, au Nord-Kivu. Je commence ma campagne aujourd’hui. C’est le signe pour montrer à la population de Beni et du Nord-Kivu la souffrance qu’elle traverse. On vous a soumis à l’esclavage, à l’insécurité, vous n’avez pas à manger, ça doit changer. Si vous m’élisez président, la première chose à faire, je déplacerai le camp Kokolo, de Kinshasa à Beni. C’est la plus grande base de l’armée qui sera ici pour sécuriser Beni et toute la province du Nord-Kivu », a-t-il dit en lingala devant une foule immense.

Il a également promis de s’impliquer dans la lutte contre l’épidémie d’Ebola qui a déjà fait plus de 200 morts, depuis août dernier.

« Nous allons chasser Ebola. Avec l’argent de l’Etat, nous allons faire appel aux médecins internationaux pour éradiquer cette maladie », a-t-il ajouté.

Fayulu est arrivé à Beni après une escale à Goma. Son meeting dans cette ville marque le début de sa campagne électorale.

Yassin Kombi, depuis Beni

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici