Ecoutez cet article

Pour sa part, le Secrétaire général des N.U salue l’avènement d’un gouvernement “inclusif et efficace”.

L’organisation des élections inclusives, transparentes et apaisées en République démocratique du Congo et la sortie du Gouvernement Sama Lukonde en gestation, ont été des questions essentiellement abordées, le mercredi 31 mars dernier, devant le Conseil de sécurité des nations unies, respectivement par la cheffe de la Monusco et le Secrétaire générale des Nations unies.

À 33 mois de la présidentielle, l’envoyée des nations Unies en République démocratique du Congo (RDC) a appelé l’exécutif congolais à saisir les opportunités qui se présentent afin d’honorer la tenue des prochaines échéances électorales qu’elle “souhaite inclusives, et transparentes”, dans le délai constitutionnel.

Dans sa première intervention devant le Conseil de sécurité, en sa qualité de Représentante spéciale du secrétaire général de l’ONU en RDC, Bintou Keita a soutenu que la RDC dispose des yeux tournés vers les élections de 2023. Pour elle, le processus électoral de 2023 représente une nouvelle étape critique dans le processus de transition démocratique, de consolidation institutionnelle et de stabilisation de ce pays.

Elle a rappelé les opportunités à saisir en RDC, notamment la formation d’un nouveau gouvernement avec lequel l’ONU collabore “pour soutenir des réformes indispensables”, avant d’ajouter que cela devrait encourager la construction d’une dynamique pour le changement.

A l’en croire, le nouveau gouvernement tant attendu en RDC devrait agir rapidement sur plusieurs priorités communes aux Nations unies à savoir la réforme de l’armée et de la police ; la prise en main de la protection des civils ; le désarmement, la démobilisation et la réintégration des combattants ; le renforcement de la justice, notamment transitionnelle ; et le début des préparatifs des élections de 2023.

Pour sa part, Antonio Guterres a, dans son dernier rapport sur la Monusco devant le Conseil de sécurité, salué la désignation d’un nouveau Premier ministre et attend ” avec intérêt la formation imminente d’un Gouvernement inclusif et efficace, qui s’attellera aux problèmes cruciaux du peuple congolais, notamment la dégradation de l’état de la sécurité dans les provinces orientales.

Il dit prendre note “de l’action menée par le Président Tshisekedi pour former une nouvelle majorité au pouvoir, visant à faire avancer les principales réformes requises pour placer fermement le pays sur la voie d’une paix, d’une stabilité et d’un développement durables. Ce, avant de demander aux acteurs politiques” de veiller à ce que l’élan créé et les progrès en vue de ces objectifs soient maintenus en prévision des élections de 2023.

Le Secrétaire général des Nations unies a par ailleurs exhorté les congolais à s’abstenir de recourir à l’intimidation, aux discours haineux et à la violence, ainsi qu’à la politique politicienne, pour faire avancer leurs intérêts, et respecter strictement les principes fondamentaux de la Constitution.

Sur le plan sécuritaire, le Secrétaire général des Nations unies se dit “préoccupé” par l’augmentation de l’activité des groupes armés dans la partie Est de la RDC. Antonio Guterres a particulièrement cité le cas des ADF, au Nord-Kivu et en Ituri. Un activisme “qui a occasionné de multiples victimes civiles et eu un effet disproportionné sur les femmes et les enfants”.

Par rapport à ce chapitre d’insécurité, Bintou Keita a rappelé que la Monusco se prépare à un retrait de la région du Kasaï et qu’elle pense pouvoir faire de même à Tanganyika l’année prochaine.

Une transition que la mission onusienne garde également en tête pour les provinces du Nord-Kivu, du Sud-Kivu et de l’Ituri.

“Cependant, la dynamique du conflit profondément enracinée et complexe dans les Kivus et l’Ituri signifie que nous ne sommes pas encore au stade d’envisager le retrait de la Monusco de ces provinces, étant donné les défis extrêmement graves en matière de sécurité, de protection et humanitaire qui y demeurent”, a renchéri la cheffe de la Monusco.

Forum des as

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici