Ecoutez cet article

Le ministre provincial de l’intérieur du Kwango annonce l’ouverture des enquêtes mixtes de la police et des forces armées pour retrouver les bandits qui ont agressé M. l’abbé Jean Lulendo et emporté 119.000usd qu’il transportait.

Le drame s’est produit mardi 24 août vers 3 heures sur la nationale numéro 1, alors que le prêtre qui a quitté Kenge, dans le Kwango, était en route pour Kikwit, dans la province du Maï-Ndombe (Ouest de la RDC).

« A 3h, il a quitté Kenge pour Kikwit, arrivé sur le tronçon entre Tshikapa et 316, une voiture ketch est venue faire obstruction à leur passage, le chauffeur s’est enfui, laissant monsieur l’abbé seul à bord du véhicule. On a tiré en l’air, comme sommation, on l’a tabassé jusqu’au point de le laisser à l’inconscience. Ils se sont enfuis avec le véhicule avec 119.000 dollars, pour une destination inconnue. Mais le véhicule a été retrouvé au village 12 femmes dans la brousse couvert des feuilles, mais sans personne à l’intérieur »,renseigne le ministre provincial de l’intérieur, Noël Nzundu, contacté jeudi 26 août.

Pourquoi le prêtre transportait une telle somme et pour quelles fins ? Rien n’a filtré dessus.

La victime se trouve encore en soins intensifs à l’hôpital général de Kenge, fait savoir le ministre.

Guylity Mutombo
Media Congo Press

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici