Plusieurs milliers de personnes sont allées à l’aéroport de Kavumu pour accueillir le Prix Nobel de la paix Denis Mukwege. Mouvements citoyens, acteurs de la société civile et autres personnalités de la province étaient au pied de l’avion. Une foule immense a suivi la caravane motorisée mobilisée pour l’occasion.

Les activistes en ont profité pour dénoncer par les chants les violences dans l’Est de la RDC. D’autres également ont chanté pour rejeter la décision d’exclure Beni, Butembo et Yumbi des élections du 23 décembre.

Le médecin congolais revient de l’Europe où il a reçu le 10 décembre à Oslo son Prix Nobel de la Paix. Chevalier de la Légion d’honneur (France), Prix des droits de l’homme des Nations unies (2008), Prix Olof Palme (2008), Right Livelihood Award (2013), Prix Sakharov (2014), Denis Mukwege (63 ans) est également, depuis décembre 2017, docteur Honoris Causa de l’Université d’Angers (France).

Justin Mwamba, depuis Bukavu (actualite.cd)

SUR LE MEME SUJET
Présidentielle RDC : Soupçons de fraude à Bukavu, la tension... À Bukavu, la tension est encore montée d'un cran au siège de l'UNC, l'Union pour la nation Congolaise. En toile de fond, il y a la découverte suspecte, en pleine brousse, de bulletins de vote et de procès-verbaux
RDC : Denis Mukwege dénonce les reports “intempestifs&... A son retour jeudi 27 décembre à Bukavu (Sud-Kivu), le récent Prix Nobel de la Paix, le Dr Denis Mukwege, a dénoncé les reports "intempestifs" des élections attendues au pays depuis deux ans. La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a décidé une nouvelle fois de reporter les électi...
RDC : Au lendemain du report des élections, Mukwege veut la ... Le médecin gynécologue congolais Denis Mukwege, prix Nobel de la paix 2018, a demandé à Joseph Kabila de démissionner, au lendemain du report des élections au 30 décembre. "Le président Kabila doit démissionner, et son groupe de copains corrompus doit être remplacé", écrit le docteur Mukwege dan...
Campagne électorale : À Kisangani, Goma, Bukavu et Beni, des... Des affiches du candidat président N°13 du Front Commun pour le Congo, « FCC », ont été détruites depuis le début de la campagne électorale dans plusieurs villes du pays, rapporte l’Association Congolaise pour l’Accès à la Justice, « ACAJ » ce mardi 18 décembre 2018 dans son communiqué. « Des ac...

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici