Ecoutez cet article

L’opposition à l’assemblée nationale a, mercredi 17 avril, rejeté le poste de rapporteur adjoint qui leur avait été réservé par la majorité.

C’est le député LAMUKA /G7 Christophe Lutundula qui a lu cette déclaration solennelle de l’opposition parlementaire et aussitôt après, les députés de l’opposition ont quitté la plénière de l’assemblée nationale.

L’opposition revendique deux postes sur les sept que comptera le bureau définitif de la chambre basse.

Chose qu’aurait rendue possible la validation des députés nationaux de Beni Territoire, Beni Ville, Butembo et Yumbi. Or ceux ne sont pas encore validés. Le processus de leur validation suit son cours. Sur les nouveaux élus, 15 au total, l’opposition en compte 10, ce qui lui aurait permis d’espérer une meilleure représentation au bureau grâce à la règle de la proportionnalité arrêtée dans le règlement intérieur pour le partage des postes.

Pour rappel, le bureau de l’assemblée nationale a produit un document qui donne à l’opposition 103 députés et à la majorité 382 élus sur 485 déjà validés.
La majorité à l’assemblée nationale compte 24 regroupements contre 10 à l’opposition.

G.M.M.

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici