Ecoutez cet article

Ce lundi 10 décembre, le dauphin du président Joseph Kabila, candidat à la présidentielle de décembre 2018 pour le compte du Front Commun pour le Congo, FCC, a tenu un meeting populaire devant une foule à Buta dans le Bas-Uele.

Sur place, Ramazani Shadary a invité la population à voter pour lui, candidat numéro13, afin de poursuivre l’oeuvre de Joseph Kabila : celle de faire de la RDC un pays émergent à l’horizon 2030.

Dans son programme, Shadary promet de lutter contre la corruption, l’abus du pouvoir, le détournement de derniers publics, d’emprisonner les détourneurs des deniers publics…, la création d’emplois pour les jeunes…

L’ex ministre de l’intérieur a aussi promit des grands travaux d’infrastructures.
Notamment désenclaver cette province par la rehabilitation de plusieurs routes ( Buta-Kisangani, Buta- Isiro, la route de Banalia…).

« Les moyens pour électrifier le chef-lieu du Bas-Uélé et ses environs, il y en aura dès qu’on aura bouché toutes les voies de coulage des recettes de l’État », a-t-il indiqué.

E. Ramazani n’a pas manqué de tacler une frange de l’opposition.

« Les élections, c’est dans quelques jours. Les autres ne s’y étaient pas préparés, alors j’en appelle à la jeunesse du Bas-Uélé à protéger le processus électoral et le patrimoine de la Ceni avant, pendant et après le vote. », a-t-il déclaré.

Il sied de noter que depuis le début de sa tournée, Ramazani est à sa 11e Province et 1 territoire (Bumba).
Partout où il est passé, il a présenté aux électeurs son programme de campagne tout en sollicitant leurs suffrages pour briguer la magistrature suprême.

Jeff Kaleb Hobiang

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici