Ecoutez cet article

Selon le pasteur Théodore Ngoy candidat président de la République, Martin Fayulu n’est pas encore le candidat commun de toute l’opposition. Il faut une rencontre de tous, pour pouvoir lever une option.

Il l’a dit à l’issue de la déclaration du Collectif des Candidats Président, faite ce mercredi 14 novembre 2018, sur l’évolution récente du processus électoral en cours en RDC.

« Le candidat qui a été désigné à Genève est candidat pour le moment du groupe qui l’a désigné. Pour qu’il soit candidat de l’opposition, il faut qu’il y ait une rencontre et c’est pour cela que le premier pas a été posé aujourd’hui. C’est la synergie et dans les jours qui viennent nous allons nous rencontrer pour décider ensemble de ce qui va être fait », a indiqué Théodore Ngoy membre du Collectif des Candidats Président de l’Opposition.

Malgré la cacophonie qui caractérise l’opposition à l’heure actuelle, Théodore Ngoy demeure convaincu que le peuple congolais lui accordera sa confiance le 23 décembre prochain, eu égard du bilan négatif selon lui, du pouvoir en place qui, en presque 18 ans de gestion n’a pas su donné de l’eau, de l’électricité et des routes adéquates à la population.

Pour rappel, la campagne électorale conformément au calendrier de la CENI, démarre le 22 novembre prochain. Et ce mercredi, un lot important de matériel électoral composé notamment des machines à voter, a pris la direction des provinces du Kwango et du Kwilu.

Jephté Kitsita

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici