Ecoutez cet article

Le Conseil national de suivi de l’accord (CNSA) entame cette semaine des consultations avec toutes les parties prenantes impliquées dans les questions sur les choix des prochains animateurs de la commission électorale nationale indépendante (CENI). Cette initiative fait suite à la controverse observée après la validation de Ronsard Malonda comme prochain Président de la CENI par l’assemblée nationale

Cette semaine, en RDC, s’annonce très mouvementée. Plusieurs manifestations sont prévues à Kinshasa contre le choix de Ronsard Malonda par les organismes de la société civile et certains partis politiques. L’UDPS, parti présidentiel, projette ce Jeudi une marche pacifique.

Pour le PPRD, parti de l’ancien Président Joseph Kabila, accusé pourtant d’être derrière les manœuvres visant à contrôler la centrale électorale, l’initiative de marche telle planifiée est une inopportune. « Nous continuons à faire confiance à l’UDPS. On n’a pas d’interférence de ce qui a été fait de manière démocratique. Nous sommes toujours dans logique de la coalition », a souligné Serge Kadima, Président de la ligue des jeunes du PPRD.

Il sied de souligner que deux autres confessions religieuses, à savoir les Musulmans ainsi que les Kimbanguistes ont désapprouvé le choix de Ronsard Malonda. Ceci ramène à quatre le nombre de confessions religieuses qui s’opposent à ce choix. Les catholiques et les protestants ont été les premiers a dénoncé.

Grevisse Tekilazaya

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici