Ecoutez cet article

L’Assemblée nationale avait accordé un délai “ultime” de 72 heures aux confessions religieuses de la République Démocratique du Congo afin de trouver le nom du président de la CENI.

Ce délai donné par la chambre basse expire ce lundi 04 octobre à minuit, mais les divergences demeurent entre les 6 confessions religieuses et les deux autres (Catholique et Protestant) sur la désignation du prochain remplaçant de Corneille Nangaa pour l’organisation des élections en 2023.

Une plénière a été tenue le samedi 02 octobre dernier et cela n’avait pas abouti à un accord car le camp Dodo Nkamba ne jure que sur la candidature de Dénis Kadima.

Signalons que les confessions religieuses ont été reçues par l’ambassadeur américain en RDC Mike Hammer qui leur a donné la position des USA sur la tenue des élections en 2023.

D’jessy M’boma B
L’interview

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici