Ecoutez cet article

Les démons de la division ont encore la peau dure sur les chefs des confessions religieuses, qui ne s’attendent toujours pas sur le choix du futur président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI).

D’après plusieurs sources scrutées par 24H.CD, les six confessions religieuses qui avaient jeté leur dévolu sur la personne de Dénis Kadima pour remplacer Corneille Nangaa à la centrale électorale, ont déjà déposé à nouveau leur PV de désignation des délégués à cette institution d’appuie à la démocratie.

Pendant ce temps, l’église catholique et l’église du Christ au Congo ont demandé une audience à la Présidence de la République, afin que le Chef de l’État, Félix Tshisekedi tranche sur cette question, comme ce fut le cas avec le Choix de Ronsard Malonda.

Ivan Honoré
24h

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici