Ecoutez cet article

Ce mardi à 21h00 heure de Lubumbashi, 20h à Kinshasa, le Galatasaray SC reçoit le Real Madrid pour le compte de la 3e journée de la Ligue des Champions de l’UEFA. Sous la ferveur incomparable des milliers de fan du Ali Sami Yen Spor Kompleksi Turk Telekom Stadyumu, un homme, Christian Luyindama disputera ce qui est certainement l’un, si ce n’est, le plus grand match de sa carrière.

Le week-end dernier, Faith Terim n’a pas hésité à aligner l’ancien du Standard de Liège face à Sivaspor (3-2). Galatasaray est à la bourre en championnat, étant seulement 5e de la Super League turque après 8 journées. Preuve que le Boss congolais sera bel et bien titularisé face aux Merengues. Champion de Turquie, Christian Luyindama goûte aux délices du haut-niveau après avoir arpenter les chemins de la Linafoot à la Champions League. Il y a trois semaines, il sortait un match monumental face au Paris Saint-Germain, France football lui attribuait la meilleure note de son équipe. Mais si la motivation était moins grande face aux Parisiens, l’adversaire de ce mardi est d’une sphère interplanétaire.

Le Real Madrid : plus grand défi de Luyindama

Après des derbys Mazembe-VClub, Standard-Anderlecht, Galatasaray-Fenerbahçe, Christian va affronter un club légendaire, mythique, incommensurable, le plus grand club du monde : le Real Madrid. 13 fois champions d’Europe, le club de Zinedine Zidane reste une référence quand il s’agit de parler du haut niveau. Face à des joueurs comme Benzema, Sergio Ramos, Raphaël Varane, Toni Kroos, le géant congolais est attendu au tournant. Les Los Blancos sortent d’une défaite en championnat face au modeste Majorque (0-1) et manqueront le Gallois Gareth Bale et le maestro Luka Modric. Une équipe quelque peu diminuer mais qui reste le Real Madrid.

En face, l’un des meilleurs défenseurs de la décennie : Sergio Ramos. Si le congolais a encore à apprendre du champion du monde espagnol, ils seront, ce mardi, dans la même cour, sur la même table, sur le même gazon, celui de Luyindama. Le monde sera braqué sur la Turquie, sur Istanbul, sur Galatasaray, sur Luyindama. Le défi est grand, mythique, légendaire. Si Luyindama le relève, l’éternité lui tendra les bras, Sergio Ramos sont maillot en attendant mieux car un certain Florentino Perez sera dans les loges en première classe.

Elisha Iragi

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici