Ecoutez cet article

Devant ses compatriotes résidant en France, le chef de l’État, Félix Tshisekedi, a expliqué le bien fondé de la coalition FCC-CACH rappelant qu’il ne s’agissait pas de tricherie mais de l’application de la loi.

Ainsi, a-t-il fait savoir, à partir du moment où il avait été « élu [président] avec un regroupement qui n’avait pas la majorité au parlement, il fallait donc créer cette majorité. » Et, faute de pouvoir le faire avec les autres opposants avec qui ils ont cheminé dans l’opposition parce que « victime d’une haute trahison à Genève », son regroupement (CACH) a jugé bon de créer une coalition avec le FCC, qui était majoritaire à la Chambre basse du parlement, afin de diriger ensemble le gouvernement.

« Nous n’avons pas eu d’autres choix que de constater la réalité qui faisait que le FCC arrivait en tête des regroupements et à lui tout seul déjà il faisait la majorité. Mais, nous nous sommes dits que nous n’allions pas le laisser diriger le gouvernement seul (compte tenu de ce que vous savez) et donc il fallait que politiquement nous nous mettions en coalition pour gouverner ensemble ce pays », a-t-il expliqué.

Et au regard de l’évolution actuelle de cette coalition, le chef de l’Etat considère que cette alliance est un succès pour CACH et pour le pays. « Nous avons très bien réussi parce que CACH à lui seul au parlement représente 10 % des députés et au gouvernement nous avons réussi à avoir 35 % de ministres », a fait savoir le chef de l’État à ses compatriotes.

En outre, Félix Tshisekedi a assuré à la diapora congolaise de France que la politique qui est menée par le Premier ministre Ilunga Ilunkamba est celle que le président a inspirée. Donc,a-t-il indiqué tout se passera selon le programme du chef de l’État et la volonté du peuple.

Aloterembi Daniel
MCP

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici