Écoutez cet article

1er février 2017 – 1er février 2022. 5 ans jour pour depuis la mort, à Bruxelles, d’Etienne Tshisekedi, figure emblématique de l’Opposition en RDC. Des années passent mais d’aucuns ne cessent de regretter sa disparition, tant l’homme prônait et incarnait des valeurs nécessaires à l’érection d’une vraie démocratie au pays de Lumumba.

Plus encore, l’Ecidé de Martin Fayulu déplore que la vision défendue par le Sphinx ne soit pas traduite en acte par son fils biologique Félix Tshisekedi, au pouvoir depuis janvier 2019.

C’est ce qu’estime Valéry Mpoyi de l’Ecidé. Il considère en outre que Félix Tshisekedi n’arrive pas à réalisée la vision prônée par son père, laquelle se résume en cette brève mais profonde sentence: « Le peuple d’abord ».

« Félix Tshisekedi l’a transformé en un simple slogan », fait observer Valery Mpoyi, tout en se disant vivement préoccupé par les détournements signalés dans l’entourage du Chef de l’Etat. Une attitude, à scruter ses propos, qui contraste avec la lutte menée par Etienne Tshisekedi, père biologique et politique du Président Congolais, en faveur de l’instauration d’un Etat de droit. Par ailleurs, Valéry Mpoyi suggère que l’aéroport de N’djili soit débaptisé « Aéroport Étienne Tshisekedi ».

Étienne Tshisekedi wa Mulumba est décédé à Bruxelles des suites d’une embolie pulmonaire, à l’âge de 84 ans. Figure historique de l’opposition congolaise, il était un défenseur acharné de l’instauration de la démocratie en RDC. Il est né à Kananga (Luluabourg), en décembre 1932 et a fait partie du groupe des 13 parlementaires qui ont écrit une lettre ouverte à Mobutu en vue de dénoncer les abus du Maréchal et ses bonzes. Cette correspondance a marqué le début d’une longue carrière dans l’opposition contre les régimes de Mobutu, Kabila père et fils, avant que Félix, au nom de son parti, l’UDPS, ne se perche au sommet de l’Etat congolais.

Opinion-Info

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici