Ecoutez cet article

Faux, tissus de mensonges. Le clan Kabila est monté au créneau pour dénoncer « le Kabilabashing ». De bout en bout, on salit inutilement l’image de l’ancien président sans apporter des preuves de son implication, hurle un de ses proches interrogé par Ouragan.cd.

Dans un communiqué, les services de communication du président de la République honoraire ont rejeté vendredi, le rapport dénommé «Congo-holdup» publié ce 19 novembre 2021 par BBC, RFI, MEDIAPART, Le Soir et les organisations PPLAAF , EICNETWORK… . Le document signé par Barbara Nzimbi rappelle que l’image et le nom du président de la République honoraire ont été utilisés abusivement comme produit d’appel pour tenter de crédibiliser cette démarche médiatique dont l’opportunité est questionnable, trois ans après la première alternance pacifique historique au sommet de l’Etat depuis l’indépendance du pays en 1960. « Aucune ligne de ce rapport, compilant d’après ces auteurs plus de trois millions de documents, ne démontre l’implication factuelle ou même implicite de l’institution président de la République qu’il a eu l’honneur de diriger pendant 18 ans », dénonce Mme Nzimbi. La banque commerciale citée, les institutions nationales et les sociétés privées dont les responsables au moment des faits supposés identifiés, n’ont rien à avoir avec la présidence de la République de l’époque.

Après les Panama, Pandora papers et autres qui ont exposé différentes pratiques financières dans le monde entier et cité différentes personnalités, il est étonnant, ajoute Mme Nzimbi, que cette enquête ne cible que la personnalité du président honoraire de RDC. Pour la cheffe des communicants de l’ancien président Kabila, cette fixation haineuse de certains médias et associations sur la personne du président honoraire que certains ont conceptualisé en « Kabilabashing », est difficilement compréhensible quand on met en face de ces accusations non fondées. D’ailleurs, rappelle le communiqué, le bilan positif de la gestion salvatrice de ce digne fils d’Afrique qui a rendu ses lettres de noblesse à la République démocratique du Congo est évocateur à savoir : pacification-réunification- Constitution de 2006-démocratisation avec trois cycles électoraux-relance économique et alternance pacifique historique.

A haute voix, le clan Kabila invite le peuple congolais à ne pas succomber à cette énième tentative de décrédibilisation et non la dernière, à demeurer dans la vigilance tous azimuts et dans la sagesse patriotique face à cet acharnement injustifié de puissances occultes qui n’ont jamais digéré les choix courageux de souveraineté opérés sous la présidence de Joseph Kabila notamment en matière électorale et minière.

Ouragan

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici