Le principal opposant en République démocratique du Congo s’apprête à créer une large plateforme pour soutenir sa candidature à la prochaine présidentielle, apprend POLITICO.CD ce vendredi.

Plus de 200 délégués arrivent ce week-end à Johannesburg en Afrique du sud, où une grand-messe des opposants au président Joseph Kabila se tient. A en croire des sources proches de ce dossier, les deux principales composantes du Rassemblement, le G7 et l’AR vont unir leurs forces pour créer une plateforme électorale afin de soutenir la candidature de Moîse Katumbi à la présidentielle du 23 décembre prochain.

« Ce week-end, plus de 200 délégués venus de RDC et de tous les continents se retrouvent en Afrique du Sud pour créer le mouvement politique qui va porter la vision, le programme et la candidature de Moïse Katumbi pour une alternance historique au soir du 23 décembre 2018 ! » annonce Olivier Kamitatu, porte-parole de Moïse Katumbi via son compte Twitter.

Principal challenger du président Joseph Kabila, Moïse Katumbi est donné favori pour remporter cette présidentielle par un sondage publié la semaine dernière en RDC.

Selon ce document, consulté par POLITICO.CD, il apparaît qu’environ seulement 17% des électeurs voteraient pour un candidat présidentiel issu de la coalition au pouvoir. Au contraire, à la question: « Si les élections présidentielles se tenaient dimanche prochain, pour quel candidat voteriez-vous?« , Moïse Katumbi récolte jusqu’à 26% durant le mois de janvier 2018, 24% en novembre 2017 et pas moins de 36% en février 2017.

Il est largement devant Félix Tshisekedi, qui a ouvertement déclaré sa candidature pour cette Présidentielle. Le fils d’Etienne Tshisekedi récolte seulement 14% en janvier 2018, contre 17% en novembre 2017 (son plus haut niveau).

Par ailleurs, Vital Kamerhe, l’autre principal challenger au sein de l’opposition, a laissé entendre qu’il ne serait pas contre l’idée de soutenir la candidature de Moïse Katumbi.

politico

SUR LE MEME SUJET
JP Bemba et Moise Katumbi chez le président namibien avant l... La Namibie du président Hage G. Geingob, actuel président de la SADC (l’union des pays de l’Afrique australe) sera au centre de bien des regards ce samedi. En effet, une réunion des membres de la SADC est annoncée dans les prochaines heres à Windhoek, la capitale namibienne, pour discuter du proces...
Moise Katumbi aux congolais : “To voter Martin Fayulu ... RDC : Moïse Katumbi lance un message aux électeurs de Kinshasa, de l'Equateur et du Bandundu en lingala et demande aux kinois de voter pour Martin Fayulu.
Martin Fayulu à Lubumbashi : “Je suis ici très content... A sa descente d'avion à l'aéroport de Luano à Lubumbashi, le candidat a Fayulu a exprimé sa joie d'être "sur la terre de Moïse Katumbi". "Je suis ici très content de descendre sur la terre de Moïse Katumbi. J'aurais voulu qu'il soit là aujourd'hui avec moi, heureusement qu'il est bien représenté...
UDPS : “Jaloux”, Bemba, Katumbi et Mbusa montent... L’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) a accusé, lundi 10 décembre, les leaders de la coalition Lamuka d’instrumentaliser certains jeunes afin de perturber les meetings de Félix Tshisekedi et de Vital Kamerhe, de la coalition Cap pour le Changement (CACH). Lors d'un point de pres...

Poster votre commentaire

1 COMMENTAIRE

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici