Ecoutez cet article

La vidéo montrant Vidiye Tshimanga en pleine séance de coup de gueule a tourné de façon virale sur tous les réseaux sociaux. C’était dans les vestiaires après le nul du Daring face à Lupopo (1-1) dimanche dernier. Le président des Immaculés a tenu à clarifier l’opinion et ses fans de ce qu’il qualifie de responsabilités en son poste au sein du club. Dans un communiqué, il a parlé de ses ambitions, sa confiance au staff et l’apport de fans, morceaux choisis.

« Tout en regrettant profondément que ces images aient été divulguées au grand publique, je tiens à apporter ici quelques précisions. » lance-t-il. Le ton est donné.

Vidiye déclare sa flamme au Daring

Le président n’a pas manqué des mots à l’heure de rappeler son amour pour les Verts. « J’aime notre équipe et tout ce qu’elle représente. J’aime chacun de nos joueurs car je les connais un a un avec leurs qualités et leurs faiblesses, avec leurs craintes et leurs rêves. J’aime nos entraîneurs et nos staffs médicaux, car ils sont dévoués et engagés. J’aime mes collaborateurs car ils ont tous choisis de sacrifier une partie de leur vie pour se consacrer à nos couleurs. Et j’aime nos supporters parce qu’ils souffrent et rayonnent au rythme du vert et blanc. » Une pluie d’amour donc avant d’évoquer les questions internes du club. Et à ce point, il s’est montré un peu plus clair. Vidiye rappelle que c’est lui le chef.

« Alors je vous demande à toutes et à tous, de me laisser guider notre équipe avec les valeurs qui sans aucun doute, feront de notre club, le plus attirant et le plus méritant de la RDC et très vite de toute l’Afrique. Les sceptiques diront que le foot a des réalités mystiques qui obligent à chercher d’autres voies, mais moi je sais que les seules voies qui mènent à la réussite sont : le talent, le travail, la concentration, la discipline, les moyens et cette Foi qui nous rend bien plus fort que n’importe quelle croyance de bas étage. » Un tacle à l’affaire de sel lors du choc face à Lupopo, les adversaires apprécieront.

Le président assume sa politique et parle d’avenir

« Si j’échoue dans mes objectifs, j’en tirerai toutes les conséquences. Imana cette saison va construire les bases de son sacre pour les saisons prochaines. Nous allons former et renforcer nos jeunes recrues en tirant le meilleur de nos joueurs plus expérimentés. Nous allons construire un système de jeux et affiner la complémentarité de nos joueurs. Une équipe ne se construit pas dans la précipitation mais dans la constance et dans la cohésion. »

Il finit par appeler à l’union sacré car dit-il, les adversaires sont Vita, Mazembe, Lupopo, Renaissance et non DCMP. Le massage devrait être entendu.

Elisha Iragi

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici