Ecoutez cet article

La stratégie de contre-attaque avec les gants est bien huilée.

« On meurt comme on a vécu », dit-on. Après la mort de Gabriel Kyungu le samedi en Angola, les réactions continuent à tomber. Si certains louent facilement les qualités de celui qui était considéré pour beaucoup comme la sentinelle du Katanga, par contre d’autres peinent à reconnaître les bons et loyaux services rendus par le dormais ancien président de l’UNAFEC.

C’est le cas, de Steve Mbikayi, présenté proche du président de la République, Félix Tshisekedi qui estime qu’il est hypocrite pour un juif de louer les qualités d’Hitler après sa mort.

« La mort exige de faire abstraction des défauts de ceux qui nous quittent. S’il est malsain de parler du mal d’un mort , quels que soient ses défauts ou les préjudices causés à autrui de son vivant , il est aussi hypocrite pr un juif de louer les qualités d’Hitler après sa mort », a taclé sagement l’initiateur et le président du Front patriotique Tshisekedi, une plateforme qui soutient d’ors et déjà la candidature du successeur de Joseph Kabila sur son compte Twitter.

Pour rappel, celui qui était le monument national, patriarche, président de l’Assemblée provinciale du Haut-Katanga, PCA de la SNCC, président national de l’UNAFEC, Gabriel Kyungu Wa Kumwanza, est décès le samedi 21 août 2021 en Angola, à la suite d’une courte maladie.

Gilbert Ngonga
24h

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici