Ecoutez cet article

Martin Fayulu, a dans un point de presse tenu ce mardi à Kinshasa, déploré et condamné de la manière la plus ferme, l’agression de ses militants le 16 octobre, par les intolérants bien identifiés, laquelle agression a occasionné des blessés graves et malheureusement causé la mort hier 18 octobre de l’un de ses camarades et compagnon de lutte Davin Kalala, membre de l’ECIDÉ.

Le leader de l’aile dure de l’opposition a également décrié la destruction méchante et les actes de saccage du siège de son parti politique ECIDÉ le même jour.

A cet effet, Martin Fayulu dit attendre impatiemment que des enquêtes sérieuses soient menées, pour identifier les membres de « ces milices privées qui sèment la désolation partout où ils se trouvent, attaquent et tuent des paisibles citoyens ».

Il faut rappeler que la coalition Lamuka avait organisé le 16 octobre dernier une marche pacifique pour dénoncer la dépolitisation de la Commission Électorale Nationale Indépendante, et les réformes institutionnelles consensuelles de la République Démocratique du Congo.

Lors de cette manifestation organisée à Kinshasa, un militant de l’Ecidé a été agressé par les militants du parti au pouvoir. Ce partisan de Fayulu a succombé le jour suivant dans une structure sanitaire de la place.

Ivan Honoré
24h

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici