Écoutez cet article

Devant la presse dimanche à Bukavu, Denis Mukwege a vertement critiqué la présence de la Force régionale des États de l’Afrique de l’Est déployée à l’est de la République démocratique du Congo, avec mission de démilitariser la zone.

« Être protégé par les gens qui nous entourent, ce n’est pas une fierté. J’aurais bien souhaité que ce soit des jeunes congolais qui me protègent. Il n’y a jamais un État qui peut protéger un autre. Nous sommes obligés de reconstruire notre système de défense, c’est la seule solution », a-t-il déclaré.

Dans un autre volet, Denis Mukwege a appelé les jeunes congolais à dénoncer tout mal autour d’eux, d’être des vrais acteurs du changement.

Les armées kényane, burundaise, ougandaise sont déjà présentes dans le sol congolais dans le cadre du déploiement de la Force régionale décidé par les États membres de l’Afrique de l’Est. Seul le Rwanda a été exclut de cette force pour son soutien aux rebelles du M23.

Lire aussi : Elections 2023: le trio Fayulu-Mukwege-Matata pour la recomposition « urgente » de la CENI

Giscard Havril Mane
Infos-cd

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici