Ecoutez cet article

Mis en cause par ses collaborateurs, le Premier ministre honoraire Bruno Tshibala est poursuivi en justice pour détournement de salaires, primes et autres avantages légaux. La plainte déposée contre lui, il y a près d’un an, auprès du procureur général de la Cour de cassation fait grand bruit après que le vice-ministre de la Justice sortant, Bernard Takahishe, a rappelé au magistrat la nécessité d’accélérer l’instruction et le traitement de cette affaire. En réaction, Bruno Tshibala réfute tout. Par l’entremise de son ancien directeur de cabinet adjoint Bruno Ntumba Kayembe, le Premier ministre honoraire dénonce avec des documents comptables à l’appui, un « coup monté et raté » orienté contre sa personne.

Les salaires et autres avantages que réclame un groupe de conseillers de l’ancien Premier ministre Bruno Tshibala ont été entièrement liquidés par les services de la Primature. Les quelques arriérés et compléments de rémunérations ont été intégralement payés en date du 12 juillet 2019 suivant les documents signés par tous les concernés. Cet éclaircissement a été donné, jeudi 22 avril, par le directeur de cabinet adjoint du Premier ministre honoraire.

Face à la presse convié au bureau privé du Premier ministre honoraire, dans la commune de la Gombe, à Kinshasa, le dircaba Bruno Ntumba Kayembe a brandi tour à tour l’attestation de l’ordonnateur délégué du gouvernement datant du 16 juillet 2018 autorisant le caissier de l’Etat (BCC) à payer à ses guichets le comptable public principal Code 0561 le montant de cinq cent septante- huit millions trois cent mille trois cent trente-cinq de francs congolais repris sur l’OPI n°P5617 du 14 juillet 2018, représentant le paiement des traitements de base du Premier ministre et de son cabinet ainsi que le logement de son personnel du mois de juillet 2018 ; le courrier du ministère des Finances adressée à l’administrateur directeur général de Equity Bank Congo en date du 4 mai 2019. Ce document a été transmis à l’Adg de cette banque pour ouverture des comptes bancaires individuels et paiement des indemnités de sortie en faveur de l’ensemble du personnel de cabinet du Premier ministre du gouvernement sortant pour une enveloppe totale de trois milliards trois cent soixante-cinq millions cinq cent trente-huit mille trois cent quarante francs congolais constituée des montants repris sur les OPI n°980 603 et 980 602 du 23 avril 2019 ; la note de service du 20 mai 2019 qui met fin aux prestations des conseillers, chargés d’études et membres de la Cellule de management politique à la Primature après le paiement des indemnités de sortie des membres du cabinet ; le communiqué de service du 20 mai 2019 désignant 14 conseillers pour préparer des dossiers de la remise-reprise entre les cabinets sortant et entrant de la Primature ; les états de paie de la solde des arriérés complément de rémunération des mois de mars, avril et mai 2019 correspondant à la cessation définitive des prestations à la Primature de 109 conseillers avec l’enveloppe globale de 367 740 000 Fc, de 43 membres du cabinet-management politique avec l’enveloppe globale de 45 150 000 Fc.

Avec ces documents comptables, le dircaba de Bruno Tshibala souligne en gras que « les salaires et autres avantages alloués en faveur des membres de son ancien cabinet ont été entièrement payés, y compris les indemnités de sortie ».

Pour les collaborateurs de l’ancien Premier ministre, il s’agit d’un feuilleton aux senteurs politiciennes pour obstruer la progression politique de Bruno Tshibala.

Le Potentiel

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici