Ecoutez cet article

Dolly Makambo, ministre provincial de l’intérieur, de la sécurité et Décentralisation, de la ville de Kinshasa sera à nouveau devant les juges ce vendredi dans le cadre d’un procès dont l’audience a été ouverte la veille en procédure de flagrance sur le site du centre hospitalier Vijana.

Mercredi un des policiers commis à sa garde avait froidement abattu par arme à feu l’administrateur de cet hôpital dans un contexte de conflit foncier impliquant ce complexe hospitalier qui du reste appartient à l’Etat.

Ledit policier est en fuite, mais depuis jeudi le ministre a été convoqué par l’auditorat militaire. Il a été entendu et un procès en flagrance a été enclenché et la première audience s’est tenue jeudi en fin de journée.

Le ministre est officiellement en résidence surveillée. Selon nos informations, il est notamment mis à sa charge l’infraction d’incitation des policiers à commettre des actes contraires à leurs devoirs.

Actualite.cd

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici