Ecoutez cet article

Engueulé hier, Augustin Kibassa est fortement applaudi des deux mains ce mercredi à l’Assemblée nationale par les députés de l’Union sacrée de Tshisekedi.

Pourtant, lors du débat précédent à l’Assemblée nationale, aucun parmi la cinquantaine de députés à prendre parole, n’avait soutenu la taxe RAM.

Si hier Augustin Kibassa était assommé par les députés, aujourd’hui, il sort du parlement tout content, car la motion de défiance initiée contre lui par un groupe de députés du Front commun pour le Congo est rejetée par le bureau Mboso.

Ce rejet, fait suite à une motion incidentielle.

Le ministre des PTNTIC promet tout de même que le gouvernement a été saisi, et des mesures seront prises, pour répondre au souhait de la population de voir le RAM être supprimé.

Gilbert Ngonga
24h

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici