Ecoutez cet article

Beaucoup de sociétaires de la famille politique de Joseph Kabila ne croyaient pas au discours de l’effritement de la majorité. Ils sont pris au piège comme lors du naufrage du paquebot Titanic. C’est le sauve-qui-peut. Un grand nombre a traversé du côté de l’Union Sacrée de la Nation. D’aucuns parlent de la transhumance politique.

Pendant dix-huit ans, Joseph Kabila et ses lieutenants ont régné sur la République démocratique du Congo. Ils avaient mis en place un système que l’actuel Président de la République, Félix Tshisekedi, a promis de déboulonner lors du sommet de Davos. Le Bureau Mabunda est tombé à l’Assemblée Nationale, le Gouvernement Ilunga Ilunkamba déchu, le Bureau Thambwe Mwamba défenestré du Sénat, l’appareil judiciaire échappe au contrôle du FCC, la Police et l’Armée font allégeance à Félix Tshisekedi, … L’Union Sacrée de la Nation, la nouvelle coalition majoritaire, a vu le jour.

Certains anciens membres du camp Kabila affirment dans les médias que le fils du Sphinx de Limete est un fin stratège. Que reste-t-il alors du regroupement politique Front commun pour le Congo (FCC) ? Simplement une fraction congrue qui ne peut survivre qu’au sein de l’opposition. Pourtant, celle-ci parle de la résistance plutôt que de l’opposition. C’est la même résistance que ne cesse de revendiquer le tandem Fayulu – Muzito de la plateforme Lamuka. L’ancien Conseiller spécial du Maréchal Mobutu, Honoré Ngbanda, s’est toujours déclaré résistant. N’y a que des résistants et non pas d’opposants ?

Qui de Kabila et de Fayulu sera le porte-parole de l’opposition, poste vacant depuis l’adoption de la loi sur le statut de l’opposition ? Le Président de l’Assemblée Nationale, Christophe Mboso, a promis que ce fameux porte-parole sera désigné lors de la prochaine Session.

En revanche, certains caciques du régime passé déclarent qu’ils feront leurs preuves dans l’opposition républicaine. La fraction congrue du FCC ferait donc œuvre utile en procédant illico presto à la redéfinition des paradigmes en vue de la reconquête du pouvoir. Histoire de préparer sérieusement les élections à venir. La politique est l’art du possible.

La Prospérité

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici