Écoutez cet article

Au cours de sa matinée politique organisée devant son siège dimanche 06 février, le parti politique Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDé) a confirmé sa participation aux élections de 2023.

À travers son SG Devos Kitoko, l’Ecidé a indiqué qu’il prendra part à ces élections à condition que la CENI dirigée par Denis Kadima soit dépolitisée, autrement dit que « la vérité des urnes triomphe ».

À l’en croire, la centrale électorale est sous l’emprise de l’UDPS et tous les postes stratégiques de cette dernière sont entre les mains de ce parti présidentiel.

« Mes frères et sœurs, est-ce que l’équipe de la CENI qui a été mise en place peut organiser des élections transparentes ? Voilà pourquoi l’équipe de la CENI de Denis Kadima pour nous les enfants de l’Ecidé est considérée comme un parlement débout de l’UDPS. Il faut dissoudre cette équipe », a dit le SG de l’ECIDé

Et de renchérir :

« Denis Kadima est membre de l’UDPS. Le rapporteur qui va proclamer les résultats est membre de l’UDPS. Le secrétaire exécutif national qui va contrôler toutes les données électroniques qui proviendront des bureaux de vote est membre de l’UDPS ».

Toujours selon Devos Kitoko, si l’on met de côté le nouveau bureau de la CENI, les élections de 2023 seront crédibles et transparentes et donc Martin Fayulu serait élu Président de la République par la population congolaise dans son ensemble.

Kevin Muteba
Objectif-infos

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici