Écoutez cet article

Jean-Marc Kabund accuse Félix Tshisekedi de vouloir glisser de deux ans de la date prévue pour les élections. Révélation faite ce lundi 18 juillet lors de sa première sortie médiatique, après sa déchéance au bureau de l’Assemblée Nationale.

« J’ai refusé le plan de Tshisekedi de glisser pour deux ans », a révélé Kabund.

En outre, Jean-Marc Kabund appelle à la mobilisation populaire pour chasser Félix Tshisekedi de son poste.

« C’est fini, il n’y a plus rien à espérer avec le président Tshisekedi et l’UDPS qui ont échoué. Le pouvoir en place est incapable. Il est clair que Mr Tshisekedi aujourd’hui, doit être considéré comme un danger au sommet de l’État », a-t-il indiqué.

Ancien secrétaire général et président intérimaire de l’UDPS, Jean-Marc Kabund a aussi occupé le poste de 1er vice-président de l’Assemblée nationale. Il a démissionné de cette fonction après une expédition punitive de la garde présidentielle dans sa résidence. Les députés de la majorité lui ont retiré la confiance.

Cephas Kabamba
24sur24

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici