Ecoutez cet article

Parlant du processus électoral, Félix Tshisekedi a rejeté l’usage de la machine à voter aux prochaines élections.

« Nous avons dit et le répétons : nous sommes contre la machine à tricher. S’ils veulent que nous nous mettions d’accord, qu’ils mettent de côté cette histoire de machine à tricher », a-t-il déclaré.

S’agissant du fichier électoral, le président de l’UDPS a insisté sur l’audit de ce dernier par l’OIF et d’autres experts internationaux.

« Ce fichier là n’est pas crédible, nous exigeons l’audit externe… »

Cependant, F. Tshisekedi a également insisté sur le remplacement du rapporteur de la CENI tout en accusant le pouvoir de manœuvrer pour maintenir Jean-Pierre Kalamba qui, dit-il, est déjà acquis à la cause de la Kabilie.

Jeff Kaleb Hobiang

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici