Écoutez cet article

Alors qu’il voulait prendre son vol Congo Airways à destination de Lubumbashi, chef-lieu de la province du Haut-Katanga, pour enterrer sa sœur, le sénateur Augustin Matata Ponyo s’est vu refuser de prendre son vol à l’aéroport de N’djili, à Kinshasa.

En réaction à cet acte le dimanche 20 février, cet ancien premier ministre s’insurge contre cette interdiction qui lui a été communiquée par les services de l’immigration. À l’en croire, la Cour constitutionnelle avait déjà tranché sur cette affaire.

« Incroyable mais vrai. La DGM vient de m’empêcher de prendre le vol Congo Airways pour participer aux funérailles de ma jeune sœur décédée à Lubumbashi. Alors que la Cour constitutionnelle a clos le dossier définitivement en novembre. Qui pouvait l’imaginer ! Vive l’état de droit », lit-on dans son tweet.

Il faut signaler que, la Cour Constitutionnelle s’était déclarée incompétente de juger l’ancien premier ministre Augustin Matata Ponyo. Par ailleurs, le président du Sénat Bahati Lukwebo avait dit rétablir à Matata Ponyo ses immunités parlementaires dès que la chambre haute du parlement sera saisie de manière officielle par la cour de cassation.

Kevin Muteba
Objectif-Infos

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici