Ecoutez cet article

Martin Fayulu, coordinateur de la plateforme Lamuka, a dans un communiqué rendu public ce mardi à Kinshasa, accusé Christophe Mboso de « défier tout le peuple congolais en faisant entériner de manière cavalière et théâtrale une liste incomplète des membres de la CENI avec à sa tête Monsieur Denis Kadima, un proche de Monsieur Félix Tshisekedi. »

À en croire ce leader de l’opposition genevoise, « ce forcing n’est pas différent des conditions de mise en place de la Cour Constitutionnelle, et ce, pour servir l’ambition d’un homme qui veut, à tout prix, se maintenir au pouvoir soit en poussant à l’organisation de mauvaises élections, soit en les retardant. »

Pour rappel, Lamuka a organisé le 16 octobre 2021 une marche populaire et pacifique dans la ville de Kinshasa pour exiger notamment la dépolitisation de la CENI, en vue de la tenue des élections libres, transparentes, inclusives, impartiales, crédibles et apaisées en 2023.

Gilbert Ngonga
24h

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici