Ecoutez cet article

Il a bataillé dur pour offrir au chef de l’État la majorité au Parlement après la rupture de la coalition FCC-CACH. Face aux différentes postures politiques voire politiciennes, Bahati Lukwebo a su gérer les ambitions des uns et des autres.

Bataille gagnée, le couronnement est attendu. L’informateur pourrait être désigné formateur du gouvernement comme l’avait déjà annoncé le président de la République lors de son séjour au Congo-Brazzaville.

Cependant, il n’est pas exclu qu’il soit porté à la tête de la Chambre haute du Parlement. D’aucuns pensent qu’il pourra valablement représenter l’Union sacrée de la nation dans cette institution.

Pour trancher sur ces dossiers, l’autorité morale de l’Alliance des forces démocratiques du Congo ( AFDC-A ) a échangé mercredi avec le président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo à la Cité de l’OUA.

Selon des sources contactées par Ouraganfm, les deux personnalités mettent la dernière touche avant la nomination du nouveau Premier ministre et la désignation du candidat à la présidence du Sénat.

Les choses s’accélèrent, le nom de l’oiseau pourrait être connu avant la fin de cette semaine. Dans les états-majors de différentes formations politiques de l’Union sacrée, on dit laisser le chef de l’État user de son pouvoir discrétionnaire.

Reagan Ndota
Ouragan fm

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici