Ecoutez cet article

Sept ministres du gouvernement central de la République Démocratique du Congo dirigé par Jean-Michel Sama Lukonde, sont arrivés dans la ville de Goma, chef-lieu du Nord-Kivu dans la matinée de ce lundi 24 mai 2021 en provenance de Kinshasa via Kigali au Rwanda.

Ils ont été accueillis à la grande barrière par le gouverneur militaire du Nord-Kivu, le lieutenant-général Kongba Ndima Constant.

Le ministre congolais de la santé publique, le docteur Jean-Jacques Mbanda Mbungani, qui est le chef de cette délégation, affirme qu’ils auront des échanges avec les autorités provinciales en vue des solutions humanitaires « rapides » pour les populations touchées par l’éruption du Nyiragongo.

« Il y a une équipe du gouvernement dépêchée expressément ici à Goma, suite a l’éruption volcanique qui a créé beaucoup de dégâts dans la ville. Il était important qu’un signal fort de notre gouvernement soit donné. On va avoir des échanges avec le gouverneur militaire, ainsi qu’avec toutes les parties prenantes pour que nous puissions dégager des pistes de solutions rapides pour les populations », a-t-il déclaré à la presse.

La délégation est composée notamment du ministre de l’industrie, Julien Paluku (ancien gouverneur du Nord-Kivu), du ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire, Muhindo Nzangi (candidat gouverneur en 2019 et élu provincial de Goma aux législatives de 2018), du ministre de la défense, de la solidarité nationale, de la recherche scientifique, de l’agriculture et de l’intégration régionale.

Les humanitaires sont inquiets de la situation après l’éruption du volcan Nyiragongo déclarée la soirée du samedi 22 mai dernier. Le Fonds des Nations-Unies pour l’enfance (UNICEF) a recensé plus de 150 enfants séparés de leurs familles. 15 personnes ont aussi perdu la vie dans diverses circonstances liées à l’éruption.

Glody Murhabazi, à Goma
7sur7

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici