Ecoutez cet article

Trois jours après l’éruption volcanique de Nyiragongo, ont continué de compter des morts. Alors que le dernier bilan officiel du gouvernement central faisait état de 15 morts, plusieurs sources dont les autorités locales confirment que celui-ci s’est alourdi. Selon eux, il est passé de 15 à 32 décès.

La majorité des décès est constituée de personnes calcinées par lave et ou asphyxiées par la fumée gazeuse.

La délégation du gouvernement central qui annonce que 20 corps seront remis à leurs familles respectives ce mardi 25 mai 2021 pour enterrement, indique que les services de protection civile au Nord-Kivu poursuit la centralisation de toutes les informations sur le terrain.

Les autorités locales et centrales invitent, la population à respecter les consignes et d’éviter à marcher sur les laves qui dégagent, à certains endroits, une fumée épaisse, une forte chaleur et du feu.

Depuis l’arrêt de la lave aux portes de Goma, les mouvements sismiques sont encore perceptibles, causant des fissures pendant la journée comme la nuit. Les autorités provinciales ont invité la population dans la zone rouge à ne pas regagner leur domicile et à respecter les directives du plan d’évacuation.

Siméon Isako
Cas-info

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici