Ecoutez cet article

Martin Fayulu s’est adressé à la population de Beni (Nord-Kivu), ce mardi 24 décembre, au cours d’un rassemblement. L’ancien candidat à la présidentielle qui revendique toujours sa victoire et se considère comme le président élu, mais pas investi, accompagne Adolphe Muzito dans cette mission de deux jours.

« Nous ne sommes pas là pour un meeting. Nous sommes là pour vous prouver l’amour du Congo pour vous. Il n’y a pas de Congo sans Beni. Il n’y a pas de Congo sans un de ces territoires. Ceux qui veulent balkaniser le pays n’arriveront ps à leur fin. Je suis triste d’apprendre qu’on tue ici. Chaque jour, je reçois des appels venant de vous », a-t-il déclaré.

Il a également résumé les condoléances recueillies depuis son arrivée ce matin à Beni.

« Mes frères, c’est triste. Les mamans d’ici m’ont demandé de transmettre ce message : les policiers et les militaires qui sont ici ne sont pas nos ennemis. Elles m’ont dit de transmettre ce message : la MONUSCO est ici, mais on continue de nous tuer. Mon message est le suivant : « la paix à Beni ». Nous ferons tout ce qui est à notre pouvoir pour transmettre ce message. Nous considérons Beni comme symbole de ce qui se passe dans la partie Est du pays ».

Il en a profité pour envoyer également quelques piques aux dirigeants actuels.

« Une chose fera en sorte que la paix soit établie, il faut l’amour. Nous allons prier ce dimanche pour la paix. La paix, c’est aussi notre comportement. Comment un fils du Congo peut avoir l’intention de tuer un autre fils du Congo. Cela veut dire que ceux qui tuent ne sont pas les fils du Congo. Tout ce qui se passe ici, c’est parce que ne nous n’avons pas des dirigeants légitimes », a-t-il ajouté.

Adolphe Muzito et Martin Fayulu passeront la nuit à Beni. Mercredi, donc le lendemain, ils participeront à une messe et rencontreront plusieurs délégations de la population locale.

Yassin Kombi, à Beni
Actualite.cd

DiaspoRDC TV

1 COMMENTAIRE

  1. Bravo Muziot! Tu as pointe du doght le cretin qui gangrene la RDC. Seule une insuurection populaire mettre fin aux exactions dont vivent les Congolais du jour au lendemain. Ceux qui evitent de denoncer le Rwanda comme auteur des crimes commis en RDC sont laches. Que le Rwanda se rejouisse de la maniere dont il abat les Congolais avec la complicite etrangere pour l’instant. Le temps vient ou le meme Rwanda dansera.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici