Écoutez cet article

Le Candidat malheureux à l’élection présidentielle de 2018 Martin Fayulu est monté une fois de plus au créneau pour rappeler les autorités compétentes que les élections doivent se tenir en 2023, conformément à la Constitution.

« Je rappelle à tout le monde que les élections en RDC doivent se tenir en 2023 conformément à la Constitution, avec une CENI dépolitisée. Le Peuple Congolais n’acceptera pas de glissement », a-t-il fait savoir à travers son compte Twitter.

Ces propos du Président de l’ECiDé tombent quelques heures après la publication de la feuille de route pour les prochaines échéances électorales dont le processus devrait débuter au mois d’avril avec l’élection des gouverneurs et vice-gouverneurs dans 14 provinces secouées par une crise politique.

Ces scrutins se tiendront dans le Bas-Uélé, Haut-Lomami, Kasaï Oriental, Kongo Central, Lomami, Mai-Ndombe, Tanganyika, Maniema, Mongala, Tshopo, Kasaï Central, la capitale Kinshasa et le Kwango. Ils ne se tiendront dans la province de l’Ituri qu’après la fin de l’état de siège proclamé depuis le mois de mai 2021.

Notons que, la feuille de route n’est pas à confondre avec le calendrier électoral qui sera publié ultérieurement. « Elle fera l’objet de mise à jour avec les parties prenantes », avait précisé Dénis Kadima.

Objectif-infos

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici