Écoutez cet article

La veille de l’arrêt de la Cour constitutionnelle, Martin Fayulu appelle ses militants et l’ensemble de la population au calme à la solidarité nationale.

« Je vous demande de ne pas céder à la provocation, d’éviter tout ce qui peut nous diviser, ou briser la cohésion nationale, notamment la haine tribale, ou ethnique, l’esprit de vengeance, ou de règlement de compte. La défense de la démocratie, de l’Etat de droit ainsi que la conquête des libertés constitue une cause nationale pour laquelle tous les congolais luttent depuis 1960 et doivent continuer à se battre à l’unisson jusqu’à la victoire finale. Ne cédez ni au découragement, ni aux intimidations, personne ne peut voler au peuple sa victoire », a t-il dit à dans une conférence de presse ce vendredi à Kinshasa.

Cependant, il continue à réclamer la vérité des urnes.

« Tout en demeurant vigilants et mobilisés à défendre votre vote du 30 décembre, vous devez vous montrer solidaire les uns envers les autres », a t-il ajouté en soutenant également l’arrivée de la délégation de l’Union africaine à Kinshasa en début de semaine prochaine.

actualite.cd

SOMBA,TEKA Ofele

1 COMMENTAIRE

  1. on a besoin de la connexion au pays 19 jours déjà c’est quel pays ça! !!! pour les élections faut pénaliser tout le monde alors que rien n’avance. nous sommes fatigués de votre politique retablissez la connexion pour calmez nos esprits fzut que tout soit au clair pourquoi malmener le peuple? non c’est injuste, il n’y a plus de liberté d’expression et c’est triste en tout cas

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici