Alors que la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) a proclamé Félix Tshisekedi vainqueur de la présidentielle du 30 décembre, Martin Fayulu revendique toujours la victoire. Il a annoncé qu’il va déposer un recours à la Cour Constitutionnelle ce samedi. Il l’a dit devant plusieurs centaines de militants à Kinshasa.

« Est-ce que le peuple congolais acceptera de se faire voler la victoire ? Je vous dis levez-vous ! Tenez-vous débout, enfants du Congo ! Ouvrez vos yeux ! Nous allons commencer par la Cour Constitutionnelle pour introduire notre dossier de recours. Nous allons leur demander de compter tous les bulletins, l’un après l’autre », a t-il déclaré devant les militants réunis au siège fédéral du Mouvement de Libération du Congo (MLC) à Kinshasa.

Selon les données compilées par Lamuka Fayulu a remporté la présidentielle avec 61%.

« Nous sommes les enfants de Dieu. Que personne ne vous fasse peur. Nous irons à la Cour constitutionnelle samedi. samedi, nous serons à la Cour constitutionnelle. A partir de 9 heures, soyez-là déjà », a t-il ajouté.

actualite.cd

SUR LE MEME SUJET
L’élection des gouverneurs renvoyée à une date ultérieure, l... L’élection des gouverneurs est renvoyée à une date ultérieure et l’installation des sénateurs élus est suspendue. Ces décisions ont été prises à l’issue de la réunion institutionnelle tenue à la Cité de l’Union africaine. Il a été demandé au PGR d’ouvrir des enquêtes sur les allégations de corrupti...
Présidentielle en RDC : Fayulu demande l’arrestation d... Invité du Journal Afrique de TV5 Monde , l'opposant Martin Fayulu en tournée en européenne a demandé dimanche aux autorités congolaises d'arrêter le président de la commission électorale nationale indépendante ( Ceni) et "les siens" pour avoir fait, selon lui , disparaître les preuves de sa victo...
L’UDPS appelle à la réorganisation des élections sénatoriale... Jean-Marc Kabund, président intérimaire de l’UDPS (Union pour la Démocratie et le Progrès Social), a annoncé que son parti rejette les résultats des élections sénatoriales et, par conséquent, appelle à la réorganisation du scrutin. « Nous rejetons ces élections parce que nous pensons que c’est u...
“Il y aura un soulèvement populaire” , prévient ... Candidat malheureux à la présidentielle du 30 décembre 2018 , l'opposant Martin Fayulu autoproclamé "président légitime" a annoncé dimanche 17 mars qu'il y aura "soulèvement populaire" en République démocratique du Congo (RDC) où Félix Tshisekedi a été investi président de la République. "Je ci...

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici