Ecoutez cet article

« Un fichier électoral inclusif, exhaustif et actualisé mais perfectible et donc nécessitant des améliorations ayant fait l’objet de recommandation à court et moyen terme en vue, notamment, de son affichage provisoire pour permettre d’aboutir à des listes électorales définitives, conformément à la loi », a conclu la mission dirigée par le général Siaka Sangaré », avait conclu la mission de l’OIF à l’issue de son travail réalisé du 6 au 26 mai 2018 à Kinshasa.

Martin Fayulu analyse le rapport de l’audit du fichier électoral. Dans cette interview, l’opposant exige plus de clarté dans le dossier de 16,6% des électeurs enrôlés sans empreintes digitales.

« On ne peut pas aller aux élections avec une famille politique qui a dans son réservoir 10 millions d’électeurs inconnus (…). C’est anormal d’avoir une évolution qu’on a aujourd’hui (…). C’est une production mécanique de Nangaa accrédité par l’OIF », a-t-il déclaré sur actualite.cd

Vous pouvez écouter l’intégralité de l’interview avec l’opposant ici.

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici