Écoutez cet article

Sans la démission officielle de Willy Mandala, président élu à la tête du FC Renaissance il y a quelques mois, un comité de crise est déjà installé au sein du club Orange afin de préparer l’organisation des élections. C’est une situation de crise assez inhabituel, un imbroglio parti d’une simple sortie médiatique de l’évêque Mukana Pascal chargée des déclarations musclées et dédaigneuses contre l’actuel président du FC Renaissance.

Dans la foulée, une suspension de Willy Mandala a été prononcée par Pascal Mukuna qui se réclame être Président du Conseil d’Administration du club. Et ce mardi, à Kinshasa, un comité de crise a été installé alors qu’officiellment, c’est toujours Willy Mandala qui engage le club. Même la pétition signée par les joueurs pour son départ, n’a pas encore été analysée par la FECOFA.

Ci-dessous le comité de crise du FC Renaissance installé par le puissant Pascal Mukuna :

  1. Président : 𝗕𝗮𝗯𝘆 𝗕𝗮𝗹𝘂𝗸𝘂𝗻𝗮
  2. V/Président : 𝗪𝗶𝗹𝗹𝘆 𝗞𝗶𝗻𝗱𝗲𝗺𝗯𝗲
  3. Secrétaire sportif : 𝗙𝗿𝗮𝗻𝗰̧𝗼𝗶𝘀 𝗠𝗯𝗼𝘆𝗼
  4. Secrétaire sportif adjoint : 𝗔𝗺𝗲𝘆 𝗕𝗮𝘁𝘂𝘃𝗶𝗱𝗶
  5. Trésorier: 𝗗𝗷𝗲𝗱𝗷𝗲 𝗠𝗳𝘂𝘁𝗮
  6. Collèges de conseillers :
    𝗧𝗶𝗺𝗼𝘁𝗵𝗲́𝗲 𝗧𝘀𝗵𝗶𝗺𝗮𝗻𝗴𝗮
    𝗠𝗲́𝗱𝗮𝗿𝗱 𝗞𝗮𝗻𝗸𝗼𝗹𝗼𝗻𝗴𝗼
    𝗗𝗮𝗻𝗶𝗲𝗹 𝗞𝗮𝗻𝗶𝗸𝗮
    𝗣𝗮𝘀𝗰𝗮𝗹 𝗔𝗯𝘆𝗮𝗻𝗴𝗼𝘆

Selon nos informations, ce comité de crise n’a que deux semaines pour préparer l’organisation des élections devant amener des nouveaux dirigeants à la tête du club Fibo. La réaction du camp Mandala face à ce nouvel épisode de la crise déjà aiguë au Club Orange, est très attendue.

Isaac B’ampendee
Footrdc

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici