Ecoutez cet article

Après l’élection de Dieudonné Kasembo à l’issue d’un scrutin organisé par le Conseil d’État, la Cour constitutionnelle vient de décider la réhabilitation d’Albert Yuma à la tête du patronat congolais. L’arrêt y relatif a été rendu le vendredi 15 janvier 2021 par la haute Cour.

Selon l’arrêt rendu par la haute Cour, le Tribunal de grande instance de Kinshasa/Gombe est « seul » compétent pour trancher le litige qui oppose Dieudonné Kasembo à Albert Yuma ainsi qu’à la FEC, tel qu’allégué par le conseil d’Albert Yuma. Et par conséquent, Albert Yuma demeure donc président du Conseil d’administration et président national de la FEC.

Rappelons par ailleurs que Dieudonné Kasembo Nyembo, candidat malheureux à l’élection organisée en novembre 2020, mécontent du fait qu’il n’a pas été élu président de la FEC en remplacement d’Albert Yuma, à l’issue de l’assemblée générale, a saisi le Conseil d’Etat pour obtenir l’annulation de la réélection d’Albert Yuma à la tête de la FEC. Élection irrégulièrement organisée selon le plaignant. Ayant obtenu gain de cause à ce niveau, Dieudonné Kasembo sera élu président de la FEC en remplacement de Yuma, à l’issue d’une élection organisée par le Conseil d’Etat. Scrutin dont Dieudonné Kasembo était le seul candidat.

Contestant l’élection de Dieudonné Kasembo qualifiée d’irrégulière, Albert Yuma Mulimbi saisira à son tour le Tribunal de Grande instance de Kinshasa/Gombe, car selon lui, c’est la seule juridiction compétente pour trancher le litige au sein d’une Asbl à l’instar de la FEC.

Yuma obtint gain de cause et à travers ses avocats-conseils, Albert Yuma a saisi la Cour constitutionnelle afin que celle-ci puisse interpréter la loi relative à la gestion des contentieux des Asbl dont la FEC. Avec ce nouvel arrêt de la haute Cour, Albert Yuma réhabilité reprend le bâton de commandement. Selon certains analystes, cette bataille judiciaire est loin de se terminer et n’a pas encore dit son dernier mot.

MCP

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici